Afghanistan: réunion élargie du G20 avant la rencontre de Rome

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un sommet extraordinaire du G20 sur l’Afghanistan, élargi à d'autres participants, notamment les Nations unies, le Qatar ou l'Espagne et les Pays-Bas, se tient ce mardi 12 octobre. Il s'agit d'un aparté précédant la réunion des dirigeants qui se tiendra en présentiel, à Rome, les 30 et 31 octobre. Le chef du gouvernement italien, qui assure la présidence du G20, dit vouloir trouver des objectifs communs sur trois grands axes.

En convoquant ce sommet extraordinaire, Mario Draghi assure vouloir avant tout mettre au cœur des discussions l’urgence humanitaire, car le système de santé de l'Afghanistan est au bord de l’effondrement, comme ont alerté plusieurs ONG sur place.

« C'est le devoir des pays les plus riches du monde de faire quelque chose pour éviter que cette catastrophe humanitaire ne s’étende dans le pays », a souligné le chef du gouvernement italien.

Deuxième axe : il faut que les dirigeants s’entendent sur « les moyens nécessaires pour éviter que l'Afghanistan ne redevienne un foyer du terrorisme international » et que le régime taliban « soit clair sur la condamnation et la non-coopération avec tous les groupes terroristes islamistes de la région ».

Car depuis mi-août, les attaques perpétrées par le groupe État islamique se multiplient : la dernière en date, vendredi dernier, près d’une mosquée de la ville de Kunduz, a tué près de 60 personnes.

Enfin, sur la reconnaissance du régime des talibans, Rome a déclaré que la violation systématique des droits des femmes et le non-respect de l'égalité hommes/femmes la rendaient impossible. Mais Mario Draghi a tout de même exhorté les gouvernements étrangers à garantir un soutien financier aux civils afghans.

► Lire aussi : Avec l'évacuation de l’Institut nafghan de musique, « nous avons sauvé 101 rêves »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles