Afghanistan: le Qatar hausse le ton à l'égard des talibans

·1 min de lecture

Le plus haut diplomate de l'émirat a qualifié, jeudi 30 septembre, de « décevante » la récente série de violations des droits de l'homme en Afghanistan. Lors d'une rencontre avec le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell, le sheikh Mohammed ben Abderrahmane al-Thani, en charge des affaires étrangères du Qatar, a appelé les dirigeants talibans à s'inspirer de Doha pour gérer un système islamique.

Pour la première fois, le Qatar hausse le ton à l'égard des talibans : le chef de la diplomatie critique ouvertement la pendaison publique de quatre ravisseurs présumés dans la ville de Hérat et l'impossibilité pour les jeunes Afghanes de reprendre leurs études.

Tout cela représente un pas en arrière, selon sheikh Mohammed ben Abderrahmane al-Thani. Lors d'une conférence de presse à Doha, il a invité les talibans à s'inspirer du Qatar pour gérer un modèle de gouvernance islamique.

« Prenez l’exemple du Qatar : notre Constitution est une Constitution islamique. Mais dans le secteur privé, dans l'administration et l’enseignement supérieur, les femmes sont plus nombreuses que les hommes. C'est très important que les pays musulmans montrent l'exemple aux talibans pour éviter la maltraitance des femmes et l'abus de la charia ».

Jeudi matin, six jeunes femmes avaient brièvement tenté de manifester à Kaboul pour revendiquer leur droit à l'éducation. Le petit rassemblement a été violemment dispersé par les talibans, au motif qu'il n'avait pas été autorisé par le gouvernement.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles