Afghanistan : pourquoi l'Etat islamique et les talibans sont en guerre

·1 min de lecture

D'où vient l'EI-K? La double attaque suicide, jeudi, à l'aéroport de Kaboul, a été revendiquée par la branche locale de l'EI, l'Etat islamique au Khorasan, surnommée EI-K ou Isis-K en anglais. Elle a été créée peu après 2014 par d'anciens talibans pakistanais issus du TTP (Tehreek-e-Taliban Pakistan), qui ont prêté allégeance au fondateur de l'EI, Abou Bakr al-Baghdadi. Le groupe a ensuite été rejoint par des Afghans déçus par les talibans et ayant fait défection. Début 2015, l'Etat islamique a officiellement reconnu la création de sa province du Khorasan, une région à cheval sur plusieurs pays d'Asie centrale.

Selon l'ONU, le groupe conservait en juin "un noyau d'environ 1.500 à 2.200 combattants dans de petites zones des provinces de Kunar et de Nangarhar, dans l'Est du pays. Vendredi, un porte-parole du nouveau régime taliban a pourtant indiqué à l'AFP que celui-ci avait éradiqué l'EI-K de la totalité des 34 provinces afghanes, sauf celle de Kaboul où subsistent certains éléments.

Lire aussi - Afghanistan : le sniper qui a tué Ben Laden confie son amertume au JDD

Deux groupes très différents. Bien que les talibans et l'Etat islamique soient deux groupes sunnites radicaux, ils partagent peu d'autres points communs et sont en concurrence pour contrôler le territoire afghan et ses ressources.

Les talibans sont des islamo-nationalistes dont le combat est voué à la construction d'un émirat en Afghanistan. Le groupe ne cherche pas à s'exporter, ni à recruter des combattants ét...
Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles