Afghanistan : comment le pays pourrait perdre des milliards de dollars à cause des talibans

·1 min de lecture

Ce sont des richesses qui pourraient bien s’envoler pour l’Afghanistan. Alors que les talibans ont repris le contrôle du pays, dimanche 15 août, 20 ans après avoir été chassés du pouvoir, des milliards de dollars pourraient désormais leur échapper. Selon Les Échos, jeudi 19 août, la banque centrale afghane (DAB) détenait environ neuf milliards de dollars de réserves. Des sommes majoritairement bloquées à l’étranger et désormais hors de portée du mouvement islamiste.

Selon l’ex-gouverneur de la banque centrale, Ajmal Ahmady, cela ne signifie toutefois pas que "la DAB détenait physiquement neuf milliards de dollars dans son coffre-fort", mais "conformément aux normes internationales, la plupart des actifs sont détenus sous forme d’actifs sûrs et liquides tels que les bons au Trésor et l’or". Il précise ainsi que sept milliards de dollars seraient déposés à la Réserve fédérale américaine (Fed), 1,3 milliard serait présents sur différents comptes internationaux et 700 millions se trouveraient à la Banque des règlements internationaux.

Un butin qui pourrait s’envoler pour les nouveaux maîtres de Kaboul : "Les fonds accessibles aux talibans représentent peut-être 0,1% - 0,2% du total des réserves internationales de l’Afghanistan. Ce n’est pas beaucoup", affirme Ajmal Ahmady. La raison : la politique de sanctions américaines qui fait que les banques locales ne peuvent plus restituer de dollars à leurs clients, car la DAB ne les fournit plus en dollars.

>> A lire aussi - Cuivre, terres (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des remises de peine contre un vaccin : la surprenante idée d'une prison de Moselle
OSS 117 : les jolis émoluments de Nicolas Bedos
Moustique tigre, punaise de lit... l'incroyable facture de ces bestioles qui ont envahi la France
Covid-19 : un traitement d'AstraZeneca réduirait de plus de 70 % le risque d'une forme symptomatique
Afghanistan : Facebook, Twitter... le dilemme des réseaux sociaux face aux talibans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles