Afghanistan : parti rendre visite à sa mère malade, il est bloqué à Kaboul

·1 min de lecture
Le jeune Afghan devait prendre l’avion direction la France le 19 août. En vain. (Photo d'illustration)
Le jeune Afghan devait prendre l’avion direction la France le 19 août. En vain. (Photo d'illustration)

D?origine afghane et résidant à Paris, il a vu sa vie basculer en un rien de temps. Parti en Afghanistan pour rendre visite à sa mère malade cet été, Fayçal, 27 ans, reste bloqué à Kaboul depuis que la ville est tombée aux mains des talibans, rapporte BFMTV. Le jeune Afghan devait prendre l?avion direction la France le 19 août. En vain. Le mouvement islamiste a pris le contrôle du palais présidentiel quatre jours auparavant, empêchant de nombreux ressortissants de fuir le pays.

Pourtant, Fayçal possède un titre de séjour français, nécessaire pour son retour à domicile. Néanmoins, la menace terroriste qui pèse sur l?aéroport de Kaboul entrave son départ. Ce jeudi 26 août, Jean Castex a annoncé que les évacuations françaises prendraient fin vendredi. « À partir de demain soir, on ne [pourra] plus procéder aux évacuations », a déclaré le Premier ministre sur les ondes de RTL. Une date butoir « imposée par les Américains », puisque la sécurité de l?aéroport dépend du dispositif militaire des États-Unis. De son côté, Washington a assuré pouvoir évacuer tous les Américains d?ici au 31 août.

À LIRE AUSSIAfghanistan : le spectre de la prise en tenaille numérique

« Je ne peux pas rester ici »

Interrogé par BFMTV, Fayçal ne cache pas sa détresse : « Je ne vais pas rester ici, moi, je vais rentrer, même si c?est compliqué. Mais en tout cas, ma vie est là-bas et je ne peux pas rester ici », a-t-il confié avant de poursuivre : « J?ai grandi en France, je ne connais rien du [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles