Afghanistan : et maintenant, comment vont gouverner les talibans ?

·1 min de lecture

L'Afghanistan est désormais aux mains des talibans, de retour au pouvoir vingt ans après leur chute. Des milliers d'Afghans cherchent à fuir. Si les talibans ont promis de "respecter les droits humains, en particulier ceux des femmes", beaucoup craignent le retour des exactions et d'une application ultra-rigoriste de l'islam.

Vingt après avoir été chassés du pouvoir, les talibans ont repris le contrôle de l'Afghanistan. Cette mouvance islamiste radical a conquis en une dizaine de jours les principales villes du pays et est entrée dans Kaboul dimanche, profitant du retrait des troupes américaines. Depuis, les scènes de chaos se multiplient, notamment à l'aéroport de Kaboul où des milliers d'Afghans tentent de fuir le pays, tandis que les puissances étrangères organisent les évacuations de leurs ressortissants, mais aussi de militants et de personnes menacées. Et maintenant, que va-t-il se passer ?

Comment les talibans vont-ils diriger le pays ?

Lorsque les talibans sont arrivés aux portes de Kaboul, dimanche, le ministre de l'Intérieur afghan a d'abord promis "un transfert pacifique du pouvoir vers un gouvernement de transition". De leurs côtés, les insurgés affirmaient leur souhait d'un "gouvernement inclusif" pour toute la population. Mais quelques heures plus tard, le président Ashraf Ghani est annoncé en fuite . Il reconnaitra ensuite la victoire des fondamentalistes sur Facebook. Ces derniers pénètrent finalement dans la capitale et investissent le palais présidentiel.

Depuis, l'organisation est encore floue. Les talibans ont installé des barrages et des postes de garde. Ils patrouillent, armés, dans les rue de Kaboul, tandis que les leaders du mouvement ont annoncé la convergence vers la capitale de milliers de combattants, pour en assurer la sécurité.

La mouvance radicale va désormais devoir ...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles