Afghanistan : Macron balaye les accusations de « naïveté »

·1 min de lecture
« Une partie de la classe politique dit que nous sommes naïfs, une partie dit que nous sommes inhumains, c'est donc que nous devons être justes », a affirmé le chef de l'État à l'issue d'un entretien avec le Premier ministre irlandais Micheal Martin.
« Une partie de la classe politique dit que nous sommes naïfs, une partie dit que nous sommes inhumains, c'est donc que nous devons être justes », a affirmé le chef de l'État à l'issue d'un entretien avec le Premier ministre irlandais Micheal Martin.

Emmanuel Macron répond aux accusations portées à son encontre, dans le contexte de la crise afghane. Le président de la République a récusé ce jeudi 26 août 2021 à Dublin les accusations de « naïveté », lancées par l?opposition de droite à l?approche de la présidentielle. « Une partie de la classe politique dit que nous sommes naïfs, une partie dit que nous sommes inhumains, c?est donc que nous devons être justes », a affirmé le chef de l?État à l?issue d?un entretien avec le Premier ministre irlandais Micheál Martin.

« L?urgence est humanitaire », a-t-il ajouté, alors que la France compte évacuer encore « plusieurs centaines » d?Afghans de Kaboul. Tout évacué est « surveillé, suivi, pris en charge aussi par nos services de sécurité » et il n?y a « pas de naïveté », a-t-il martelé. Mais « nous devons faire notre devoir, parce que ce sont des familles de femmes et d?hommes qui nous ont aidés » et « nos compatriotes veulent que la France tienne son rang et son rôle moral et soit à la hauteur de ses devoirs », a-t-il fait valoir, assurant agir « avec humanité et fermeté ».

« Il y aura des flux irréguliers »

Interrogé sur l?immigration, il a souligné que se posait d?une part la question des Afghans déjà en Europe, déboutés de leur demande d?asile et qui « ne peuvent plus retourner en Afghanistan : comment les gérons-nous ensemble ? » Par ailleurs, « nous avons de trop grandes différences en termes de protection » au sein de l?UE, a-t-il ajouté, rappelant que la F [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles