Afghanistan : ce que l'on sait de l'attentat de l'aéroport de Kaboul

·2 min de lecture

L'attentat suicide qui a endeuillé les opérations d'évacuation à l'aéroport de Kaboul jeudi a été perpétré par un seul auteur, a déclaré le Pentagone. Revendiquée par l'organisation de l'État islamique au Khorasan, l'attaque a fait au moins 85 morts, dont 13 soldats américains et deux Britanniques ainsi qu'un enfant de ressortissant britannique.

L'attentat suicide particulièrement meurtrier qui a frappé l'aéroport de Kaboul en Afghanistan jeudi a été perpétré par un seul auteur, a indiqué vendredi 27 août le Pentagone, après avoir affirmé dans un premier temps qu'il y avait eu deux explosions provoquées par deux kamikazes.

"Nous ne pensons pas qu'il y ait eu de deuxième explosion à l'hôtel Baron ou près de l'hôtel, [nous pensons] qu'il n'y avait qu'un seul auteur dans cet attentat suicide", a indiqué le général Hank Taylor lors d'une conférence de presse du Pentagone.

Il avait d'abord été fait état d'une deuxième déflagration près d'un hôtel à proximité de l'aéroport.

L'attaque, revendiquée par l'organisation de l'État islamique au Khorasan [région située entre l'Afghanistan et l'Iran] et qui a tué au moins 85 personnes dont 13 soldats américains, a semé la terreur parmi les milliers de personnes candidates à l'évacuation, amassées autour du périmètre de l'aéroport. Le général Taylor a précisé que des soldats américains blessés pendant l'attaque étaient soignés en Allemagne.

Les hôpitaux locaux assaillis de personnes cherchant leurs proches

L'attaque a foudroyé ses victimes, certaines projetées aux alentours jusque dans les eaux sales d'un canal d'égout bordant l'entrée de l'aéroport. "Il y a beaucoup de femmes et d'enfants parmi les victimes. La plupart des gens sont choqués, traumatisés", a déclaré vendredi un responsable de l'ancien gouvernement renversé mi-août par les Taliban.

Nombre de sources craignaient que le bilan ne s'alourdisse encore et les hôpitaux locaux étaient assaillis de personnes cherchant leurs proches disparus depuis la veille à l'aéroport.

Deux Britanniques et un enfant tués

Deux Britanniques, ainsi que l'enfant d'un autre ressortissant britannique, ont également été tués dans cette attaque terroriste, a annoncé vendredi soir le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab. "Deux autres Britanniques ont été blessés", a-t-il indiqué.

Les opérations font toujours face à des "menaces précises et crédibles", a précisé par ailleurs le porte-parole de l'armée américaine, John Kirby.

Plus de 100 000 personnes ont été évacuées d'Afghanistan depuis le 15 août, et 5 400 sont encore réfugiées à l'aéroport pour quitter le pays, a déclaré le général Taylor.

Avec AFP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles