Afghanistan: L'Inde rapatrie des officiels face à l'avancée des talibans

·1 min de lecture
AFGHANISTAN: L'INDE RAPATRIE DES OFFICIELS FACE À L'AVANCÉE DES TALIBANS

BOMBAY (Reuters) - L'Inde a annoncé dimanche avoir rapatrié temporairement des responsables de son consulat à Kandahar, une grande ville du sud de l'Afghanistan, alors que les combattants talibans continuent de gagner du terrain dans le pays sur fond de retrait des forces internationales.

"En raison des combats intenses près de la ville de Kandahar, le personnel basé en Inde a été rapatrié pour le moment", a déclaré Arindam Bagchi, porte-parole en chef du ministère indien des Affaires étrangères, dans un communiqué.

"L'Inde surveille de près l'évolution de la situation sécuritaire en Afghanistan", a-t-il ajouté, précisant que le consulat indien à Kandahar était temporairement dirigé par du personnel local.

Des responsables talibans ont déclaré vendredi avoir pris le contrôle de 85% du territoire afghan, alors que les États-Unis et d'autres pays retirent l'essentiel de leurs troupes après 20 ans de combats. Le gouvernement afghan a rejeté cette affirmation des insurgés musulmans sunnites en la qualifiant de propagande.

(Reportage Abhirup Roy et C.K. Nayak, version française Benjamin Mallet)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles