Afghanistan: Ghani dit avoir fui pour empêcher un "bain de sang"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
AFGHANISTAN: GHANI DIT AVOIR FUI POUR EMPÊCHER UN "BAIN DE SANG"
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

(Reuters) - Le président afghan, Ashraf Ghani, s'exprimant depuis son exil aux Emirats arabes unis, a déclaré mercredi qu'il avait quitté Kaboul pour prévenir un bain de sang et nié avoir emporté avec lui d'importantes sommes d'argent.

Ashraf Ghani est la cible de vives critiques d'anciens ministres et hauts fonctionnaires afghans depuis son départ soudain du pays dimanche, au moment où les insurgés taliban entraient dans la capitale.

"Si j'étais resté, j'aurais été le témoin d'un bain de sang à Kaboul", a-t-il dit dans une vidéo diffusée sur Facebook, sa première intervention publique depuis la confirmation qu'il se trouve aux Emirats arabes unis.

Il a ajouté avoir quitté le pays sur le conseil de plusieurs membres du gouvernement.

(Rédigé par James Mackenzie, version française Marc Angrand)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles