Afghanistan. Une frappe américaine vise une “menace imminente de Daech-K” à Kaboul

Trois jours après le double attentat de l’aéroport de Kaboul revendiqué par Daech-K, l’armée américaine a annoncé avoir mené une nouvelle opération ce 29 août. Elle visait un véhicule qui, d’après le Pentagone, transportait des kamikazes en route pour l’aéroport. Vendredi 27, l’armée américaine avait déjà mené des frappes de représailles contre Daech-K.

D’après le porte-parole du commandement central de l’armée américaine (Centcom), cité notamment par la chaîne CNN, “les États-Unis ont mené une frappe défensive à Kaboul” dimanche 29 août contre une “menace imminente de Daech-K”. La cible est une voiture qui, d’après l’armée américaine, transportait des kamikazes et se dirigeait vers l’aéroport international – lequel a déjà été la cible, jeudi 26, d’un double attentat revendiqué par Daech-K (branche locale de l’organisation État islamique).

D’après le porte-parole, la frappe a provoqué “d’importantes explosions secondaires” ce qui indique “la présence d’une grande quantité de matériel explosif”. Il a ajouté : “Nous cherchons à déterminer la présence éventuelle de victimes civiles, mais n’avons à ce stade aucune indication en ce sens.”

À lire aussi: Afghanistan. Daech-K, le groupe de djihadistes que tous redoutent à Kaboul

Comme le rappelle The Guardian dans son suivi en direct, cet événement se produit alors que les États-Unis approchent du terme de leurs opérations d’évacuation, accélérées à la suite de la prise de Kaboul par les talibans le 15 août. Le président américain Joe Biden a prévenu

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles