Afghanistan : les femmes autorisées à étudier, sous condition

·1 min de lecture
Les talibans ont décidé de mettre fin à la mixité dans les cours universitaires. Les femmes pourront étudier, mais seules de leur côté, séparées des hommes.
Les talibans ont décidé de mettre fin à la mixité dans les cours universitaires. Les femmes pourront étudier, mais seules de leur côté, séparées des hommes.

Après avoir promis d?établir un gouvernement inclusif, sans finalement nommer aucune femme, les talibans ont fait une nouvelle annonce concernant les Afghanes. Elles pourront continuer à étudier à l?université si elles le désirent, mais elles devront le faire séparément des hommes. « Nos combattants ont assumé leurs responsabilités » en reprenant le pouvoir, a déclaré Abdul Baqui Haqqani, ministre de l?Enseignement supérieur du nouveau régime afghan, lors d?une conférence de presse à Kaboul, avant de souligner l?importance du système universitaire, alors que l?Occident accuse les talibans de vouloir négliger l?éducation.

« Désormais, la responsabilité de la reconstruction du pays repose sur les universités. Et nous avons de l?espoir, car le nombre d?universités a largement augmenté » par rapport à l?époque du premier régime taliban (1996-2001), a-t-il souligné. « Cela nous rend optimistes pour l?avenir, pour bâtir un Afghanistan prospère et autonome. [?] Nous devons faire bon usage de ces universités », et « reprendrons là où elles ont été laissées » par le gouvernement renversé à la mi-août, a-t-il ajouté.

« La mixité est contraire aux principes de l?islam »

Abdul Baqui Haqqani a également confirmé que le gouvernement allait mettre fin à la mixité des cours permise jusqu?ici dans les universités. « Cela ne nous pose aucun problème. Les gens sont musulmans, et ils l?accepteront. Nous avons décidé de séparer ([les hommes et les femmes], car la mixité est contr [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles