Attentat à Kaboul : mort d’un 13e militaire américain

·1 min de lecture
Deux explosions ont fait plusieurs victimes ce jeudi près de l'aéroport de Kaboul.

Le Pentagone confirme la mort de 13 militaires américains. Washington menace le groupe État islamique de représailles en Afghanistan.

Le bilan de l'attaque s'alourdit. Treize militaires américains ont été tués et 18 autres blessés dans les attentats suicides qui ont frappé les abords de l'aéroport de Kaboul jeudi, selon un nouveau bilan du Pentagone. « Un treizième soldat américain est mort des suites de ses blessures subies lors de l'attentat à Abbey Gate », a indiqué le porte-parole du commandement central de l'armée américaine, le commandant Bill Urban.

Ces attentats ont fait « au moins » de 13 à 20 morts et 52 blessés, a indiqué à l'Agence France-Presse le principal porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid. Un responsable sanitaire du gouvernement précédent a indiqué que le bilan pourrait atteindre les 60 morts. Une nouvelle explosion a également secoué la capitale afghane vers minuit, selon des journalistes de l'Agence France-Presse. Le porte-parole du régime taliban a indiqué peu après sur Twitter que cette explosion n'était pas due à une attaque, mais à des destructions d'équipements par l'armée américaine à l'aéroport, ce que celle-ci n'a pas confirmé dans l'immédiat.

Attaque revendiquée par Daech

« Deux djihadistes considérés comme appartenant à l'EI se sont fait sauter à Abbey Gate, suivis par des djihadistes de l'EI armés qui ont fait feu sur les civils et les militaires », a précisé le général Kenneth McKenzie, chef du commandement central américain chargé de l'Afghanistan. Les États-Unis ont menacé le groupe État islamique de représailles en Afghanistan, tandis que le Pent [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles