Afghanistan : ces engagements que les talibans disent vouloir respecter

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le mollah Abdul Ghani Baradar, cofondateur des talibans, a tenu un discours jugé apaisant.
Le mollah Abdul Ghani Baradar, cofondateur des talibans, a tenu un discours jugé apaisant.

La vie reprend dans la crainte à Kaboul, où les talibans sont de retour. Toutefois, mardi 17 août, le mollah Abdul Ghani Baradar, cofondateur des talibans, a tenu un discours jugé apaisant. Plusieurs pays, dont la Chine et la Russie, n?ont de ce fait pas fermé leurs ambassades et ont fait part de leur volonté de normaliser les relations avec les nouveaux maîtres du pays. Abdul Ghani Baradar, revenu en Afghanistan le même jour, deux jours à peine après la prise de pouvoir, a fait savoir que les femmes seraient respectées selon « les principes de l?islam ».

Les États-Unis ont pour leur part indiqué mardi qu?ils étaient prêts à maintenir leur présence diplomatique à l?aéroport de Kaboul après la date limite de retrait fixée au 31 août si les conditions le permettent.

« La guerre est terminée »

« Si (la situation) est sûre, et si c?est responsable pour nous de rester plus longtemps, nous pourrions envisager cela », a déclaré le porte-parole de la diplomatie américaine Ned Price. Lors de leur première conférence de presse à Kaboul, les talibans ont assuré que la guerre était terminée et que tous leurs adversaires seraient pardonnés. « La guerre est terminée [? le leader des talibans] a pardonné tout le monde », a déclaré leur porte-parole Zabihullah Mujahid. « Nous nous engageons à laisser les femmes travailler dans le respect des principes de l?islam. »

À LIRE AUSSIAfghanistan : les trésors du musée de Kaboul menacés par les talibans ?

Ils avaient auparavant annon [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles