Afghanistan: deux Britanniques et un enfant de Britannique tués dans l'attentat de Kaboul

·2 min de lecture
Le chef de la diplomatie britannique, Dominic Raab, à Matera, dans le sud de l'Italie, pour le sommet du G20 le 29 juin 2021 - Alberto PIZZOLI © 2019 AFP
Le chef de la diplomatie britannique, Dominic Raab, à Matera, dans le sud de l'Italie, pour le sommet du G20 le 29 juin 2021 - Alberto PIZZOLI © 2019 AFP

Deux Britanniques, ainsi que l'enfant d'un autre ressortissant britannique, ont été tués dans l'attentat "abject" mené jeudi à l'aéroport de Kaboul, a annoncé ce vendredi le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab.

"Je suis profondément attristé d'apprendre que deux ressortissants britanniques ainsi que l'enfant d'un autre ressortissant britannique ont été tués jeudi dans l'attaque terroriste, et deux autres ont été blessés", a-t-il indiqué.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"C'était des personnes innocentes, et c'est une tragédie qu'elles aient été assassinées par des terroristes lâches alors qu'elles cherchaient à mettre en sécurité leurs être chers au Royaume-Uni", a-t-il ajouté. Une aide consulaire est offerte à leurs familles.

"Nous ne tournerons pas le dos à ceux qui comptent sur nous quand ils en ont besoin et nous ne nous laisserons jamais intimider par les terroristes", a insisté Dominic Raab.

Fin des opérations d'évacuations du Royaume-Uni dans les prochaines heures

Le groupe jihadiste État islamique a revendiqué jeudi l'attaque près de l'aéroport de Kaboul qui a fait au moins 85 morts dont 13 militaires américains chargés de la sécurité d'une gigantesque opération d'évacuation de civils afghans fuyant le pays après le retour au pouvoir des talibans mi-août.

Le ministre de la Défense britannique, Ben Wallace, a indiqué vendredi matin que l'opération d'évacuation menée par le Royaume-Uni en Afghanistan se terminerait "dans quelques heures".

Près de 14.000 ressortissants britanniques et afghans ont été secourus dans le cadre de la mission britannique depuis la mi-août, a-t-il précisé, tout en reconnaissant que jusqu'à 150 ressortissants britanniques et entre 800 et 1100 Afghans éligibles au programme destiné au personnel afghan employé localement par le Royaume-Uni ne pourraient être évacués.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles