Afghanistan: les dernières évacuations reprennent à l'aéroport après l'attentat sanglant

·2 min de lecture

Les évacuations d'étrangers et d'Afghans fuyant le nouveau régime taliban ont repris vendredi à l'aéroport de Kaboul, au lendemain de l'attentat du groupe jihadiste Etat islamique.

Les évacuations d'étrangers et d'Afghans fuyant le nouveau régime taliban ont repris vendredi à l'aéroport de Kaboul, au lendemain de l'attentat du groupe jihadiste Etat islamique (EI) qui a tué au moins 85 personnes, dont treize soldats américains, au milieu de la foule des candidats au départ. L'attentat, commis jeudi à la tombée de la nuit, été condamné par le pouvoir taliban et de nombreux pays dont les Etats-Unis et leurs alliés ainsi que la Russie et la Chine. Il a fait monter la tension d'un cran supplémentaire, à quelques jours de la date-butoir du 31 août prévue pour le retrait des soldats américains du pays après 20 ans de guerre, synonyme de fin des évacuations.

A voir :Attentats à l'aéroport de Kaboul: au moins 85 morts dont 13 soldats américains

L'attaque, un double attentat-suicide, a visé les Etats-Unis qui organisent les évacuations et des Afghans parmi les milliers de ceux qui campent depuis des jours devant l'aéroport, dans l'espoir d'y entrer et de prendre un des innombrables vols prévus pour les étrangers et les Afghans potentiellement menacés par le nouveau régime. Elle a foudroyé ses victimes, certaines projetées aux alentours jusque dans les eaux sales d'un canal d'égout bordant l'entrée de l'aéroport. Et semé la panique chez les autres, hommes, femmes et enfants courant dans tous les sens pour quitter la zone au plus vite. "Il y a beaucoup de femmes et d'enfants parmi les victimes. la plupart des gens sont choqués, traumatisés", a déclaré vendredi à l'AFP un responsable de l'ancien gouvernement renversé mi août par les talibans, en annonçant à l'AFP le nouveau bilan d'au moins 72 morts et 150 blessés à partir des informations recueillies dans les hôpitaux locaux.

Mais nombre de sources(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles