Afghanistan : Christian Estrosi refuse d’accueillir des réfugiés à Nice

·1 min de lecture
Christian Estrosi refuse d'accueillir des réfugiés afghans dans sa ville de Nice.
Christian Estrosi refuse d'accueillir des réfugiés afghans dans sa ville de Nice.

Ce week-end du 15 août, Kaboul est tombée sous le joug des talibans. De nombreux Afghans ont fui la capitale, faisant craindre aux puissances européennes une crise migratoire. Plusieurs maires écologistes se sont positionnés en faveur d?un accueil des réfugiés afghans, dont le maire (EELV) de Bordeaux, Pierre Hurmic, ou celui de Grenoble, Éric Piolle. Une position qui ne fait pas l?unanimité. Au micro de RTL, mercredi 18 août, Christian Estrosi a été catégorique : il n?est pas question que le maire (ex-LR) de Nice accueille des réfugiés afghans dans sa ville.

Sur Twitter, lundi, Christian Estrosi a appelé la communauté internationale à se mobiliser pour venir en aide à l?Afghanistan. Pour autant, le maire ne compte pas recueillir des réfugiés à Nice. « Non, non, voilà, c?est clair », a-t-il vivement rétorqué lors de son entretien sur RTL, à l?occasion duquel l?édile a évoqué les attaques terroristes dont sa ville a été victime « de manière considérable ». Pour rappel, la promenade des Anglais avait été le théâtre d?un attentat le 14 juillet 2016, provoquant la mort de 86 personnes, tandis que trois personnes ont perdu la vie dans la basilique de Nice, en octobre dernier. « Je suis prêt à m?inscrire dans une politique internationale », a toutefois expliqué l?élu niçois, estimant que la communauté internationale « doit se structurer ».

À LIRE AUSSILuc de Barochez ? L?Afghanistan est aussi une crise européenne

Des moyens technologiques pour les maires

La solu [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles