Afghanistan. “Chaos meurtrier” à l’aéroport de Kaboul

·1 min de lecture

Dimanche 22 août, le ministère de la Défense britannique a annoncé la mort de sept civils afghans lors d’une bousculade à l’aéroport de Kaboul, samedi, alors que des milliers de personnes tentent toujours de fuir l’Afghanistan, sous l’emprise des talibans.

Bousculade, tirs en l’air, “chaos meurtrier” : la situation reste extrêmement tendue à l’aéroport de Kaboul, où des milliers de personnes tentent de fuir l’Afghanistan. Dimanche 22 août, le ministère de la Défense britannique a confirmé la mort de sept civils afghans dans une bousculade près de l’aéroport, samedi, portant à 20 le nombre de personnes tuées depuis la prise de contrôle du pays par les talibans, il y a une semaine, d’après l’OTAN.

Sur place, le correspondant du média britannique Sky News, Stuart Ramsey, déclare “avoir vu au moins trois corps” à la suite d’une cohue près de l’aéroport, samedi. De son côté, The Washington Post raconte ce dimanche dans un fil d’actualités que “les talibans ont tiré en l’air et utilisé des matraques pour obliger les gens à se mettre en rang dans des files d’attente ordonnées à l’extérieur de l’aéroport de Kaboul”, afin de rétablir le calme par la force.

Le quotidien américain rappelle que les États-Unis avaient émis, samedi, un

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles