Afghanistan : Boris Johnson annonce une réunion du G7, ce mardi

·1 min de lecture
« Je convoquerai mardi les dirigeants du G7 pour des discussions urgentes sur la situation en Afghanistan », a déclaré Boris Johnson.
« Je convoquerai mardi les dirigeants du G7 pour des discussions urgentes sur la situation en Afghanistan », a déclaré Boris Johnson.

Les dirigeants du G7 vont se rassembler virtuellement, mardi 24 août, pour échanger sur la situation en Afghanistan, a annoncé, ce dimanche 22 août, le Premier ministre britannique Boris Johnson, dont le pays assure actuellement la présidence du « groupe des 7 » (Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni).

« Je convoquerai mardi les dirigeants du G7 pour des discussions urgentes sur la situation en Afghanistan. Il est vital que la communauté internationale travaille ensemble pour assurer des évacuations sûres, prévenir une crise humanitaire et aider le peuple afghan à protéger les progrès (réalisés) les 20 dernières années », a déclaré le chef du gouvernement sur Twitter.

Des milliers d?Afghans tentent toujours de fuir leur pays

Une réunion rassemblant les ministres des Affaires étrangères du G7 s?est déjà tenue jeudi. À l?issue de cette rencontre, les ministres avaient appelé les talibans à garantir la « sécurité » des étrangers et des Afghans désireux de quitter l?Afghanistan. Ils avaient aussi souligné « la nécessité pour toutes les parties de respecter le droit international humanitaire ».

À LIRE AUSSI John Bolton : « Trump et Biden partagent la responsabilité de la déroute en Afghanistan »

Une semaine après la prise de pouvoir des talibans en Afghanistan, des milliers de personnes tentent toujours dimanche de fuir leur pays au péril de leur vie tandis que les opérations d?évacuation des pays étrangers se poursuivent dans des [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles