Afghanistan: un attentat contre une mosquée d'Hérat fait plusieurs morts dont un imam proche des talibans

En Afghanistan, une nouvelle explosion meurtrière s’est produite dans une mosquée ce 2 septembre, cette fois dans l'ouest, à Hérat. C'est l'une des plus grandes mosquées de la troisième ville du pays qui a été touchée. L'acte n'a pas été revendiqué pour l'instant. Au moins dix-huit personnes auraient été tuées, selon les autorités, dont l'imam très influent de cette mosquée.

C’est une perte non négligeable pour les talibans. Sur Twitter, l’un des porte-parole du gouvernement a d’ailleurs exprimé « le profond chagrin de l’Émirat islamique ». « Les responsables de cet incident seront punis pour leurs actes haineux », a promis le porte-parole. Mujib ur Rahman Ansari était un imam très célèbre et surtout un soutien de premier rang des talibans. Début juillet, devant une assemblée de religieux à Kaboul, il avait appelé à décapiter toute personne qui tenterait de renverser le régime en place.

► À lire aussi : Afghanistan: les talibans ont fêté leur premier anniversaire au pouvoir

Une série d’explosions ces derniers mois

Selon la police d’Hérat, l’imam Ansari a été tué avec ses gardes du corps et plusieurs civils alors qu’il allait entrer dans la mosquée Gazargah, l’une des principales de la ville. Pour l’instant, les informations sont parcellaires. Les images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des corps ensanglantés et éparpillés dans l’enceinte de la mosquée.


Lire la suite sur RFI