Afghanistan : 250 exfiltrés accueillis en France ce dimanche

·1 min de lecture
Le premier vol arrivant à Paris a ramené mardi 41 personnes, principalement des Français, mercredi 209 personnes, principalement des Afghans, jeudi 206, vendredi une centaine, tout comme samedi.

Le vol arrivé dimanche soir représente la sixième arrivée, et celle annoncée sera la septième. Ces Afghans pourront effectuer une demande d’asile en France.

« Ce soir un A330 s'est posé à Paris, en provenance d'Abou Dhabi. À son bord, 250 Français et Afghans désormais en sécurité. Un autre A330 se posera dans la nuit, avec 150 personnes. » L'information a été communiquée dimanche 22 août, par l'état-major français, sur Twitter.

Le vol arrivé dimanche soir représente la sixième arrivée et celle annoncée sera la septième. Le pont aérien français, baptisé opération Apagan, transporte les exfiltrés de Kaboul à Abou Dhabi, sur une base militaire française, puis jusqu'à Paris.

Aux États-Unis, les opérations d'évacuations se poursuivent

Le premier vol arrivant à Paris a ramené mardi 41 personnes, principalement des Français ; mercredi, 209 personnes, principalement des Afghans ; jeudi, 206 ; vendredi, une centaine, tout comme samedi. Les Afghans exfiltrés pourront effectuer une demande d'asile en France s'ils le souhaitent.

À LIRE AUSSI Grosser : « Les talibans incarnent les barbares plus que le diable »

De son côté, le président Joe Biden a déclaré ce dimanche toujours espérer que les opérations d'évacuation à Kaboul puissent être terminées avant le 31 août, la date qui avait été fixée par son gouvernement pour le retrait complet des troupes américaines en Afghanistan.

« Nous espérons que nous ne devrons pas prolonger », a déclaré le président américain, tout en laissant la porte ouverte à une extension. « Il y aura des discussions, je pense. » « Nous verrons ce que nous pouvons faire », a-t-il répondu à une question d'un [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles