Affrontements. “Scènes de guerre” à Beyrouth en marge d’une manifestation contre le juge Tarek Bitar

·1 min de lecture

Au Liban, la tension est montée de plusieurs crans ce jeudi 14 octobre. Au moins six personnes ont été tuées à Beyrouth, dans des quartiers proches de l’ancienne ligne de démarcation du temps de la guerre civile (1975-1990), en marge d’une manifestation à l’appel du Hezbollah contre le juge chargé de l’enquête sur la tragédie du 4 août 2020.

Ces dernières heures, le Liban vivait dans la crainte de “sérieux dérapages sécuritaires” au vu de la pression politique autour de l’instruction de la double explosion qui avait ravagé Beyrouth il y a plus d’un an. La cocotte-minute a fini par exploser ce jeudi 14 octobre : Beyrouth a été le théâtre de véritables “scènes de guerre”, rapporte le quotidien libanais L’Orient-Le Jour.

Au moins six personnes ont été tuées et une trentaine blessées par balles en marge d’un rassemblement de centaines de partisans du Hezbollah et de son allié chiite, le mouvement Amal. Les manifestants protestaient contre l’action du juge Tarek Bitar, chargé de l’enquête sur l’énorme déflagration qui a détruit le 4 août 2020 des pans entiers de la capitale libanaise. Ils l’accusent de politiser cette instruction.

À lire aussi: Instruction. Explosions de Beyrouth : l’enquête suspendue au sort réservé au juge Tarek Bitar

Ces “scènes de guérilla”, au cours desquelles ont eu lieu des “tirs de snipers” et des “coups de feu nourris”, se sont déroulées dans des quartiers de Beyrouth “qui constituaient une ligne de front durant la guerre civile qui avait éclaté en 1975”, écrit le journal francophone. Une “panique totale” a été constatée dans ce secteur de la ville,

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles