Affrontements devant le consulat de Turquie à Bruxelles

BRUXELLES (Reuters) - Plusieurs personnes ont été blessées jeudi devant le consulat de Turquie à Bruxelles lors d'affrontements entre partisans et adversaires du gouvernement, rapporte la police belge.

Certains blessés ont dû être hospitalisés.

Aucun bilan chiffré n'a été communiqué à ce stade par la police belge et aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de la mission turque.

Ces incidents surviennent alors que la Turquie est en campagne en vue du référendum du 16 avril au cours duquel les électeurs auront à se prononcer sur une modification majeure de la Constitution qui prévoit de remplacer le système parlementaire par un régime présidentiel.

Les Turcs vivant en Belgique ont depuis lundi la possibilité, comme dans d'autres pays étrangers, de participer de manière anticipée au référendum.

"Le gouvernement belge prône la tolérance zéro pour les débordements en lien avec le référendum turc. Je condamne fermement les violences devant l'ambassade", a commenté le Premier ministre belge, Charles Michel, sur son compte Twitter.

Selon l'agence de presse kurde Firat, les affrontements ont éclaté alors que des Kurdes étaient arrivés au consulat pour voter "non" à la réforme. L'explication n'a pu être confirmée de source indépendante.

(Alastair Macdonald, Gabriela Baczynska, Phil Blenkinsop et Hortense de Roffignac; Henri-Pierre André pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages