Affiner notre compréhension des volcans explosifs : les leçons de l’Etna

·1 min de lecture

Les retombées de matériel volcanique (téphras) généré au niveau des volcans explosifs dits « à conduit ouvert », comme l’Etna, peuvent être très importantes même dans le cas de petites éruptions. Les nuages de cendres peuvent ainsi avoir un fort impact sur l’aviation ou les activités commerciales. Mais les processus magmatiques et les paramètres contrôlant ce style éruptif sont encore mal compris, en particulier la dynamique lors de l’éruption et le transport des particules dans le nuage volcanique.

L’Etna, laboratoire naturel par excellence pour comprendre la formation des nuages de cendres

L’Etna, avec ses éruptions explosives fréquentes, représente donc un parfait laboratoire naturel pour affiner la compréhension de ce type de volcan. Les manifestations explosives des volcans à conduit ouvert sont en général caractérisées par des intensités faibles à modérées mais peuvent être très fréquentes et durer plusieurs jours, voire plusieurs semaines. La particularité de l’Etna est qu’il produit des téphras (ensemble du matériel éjecté lors d’une éruption explosive) très riches en cendres, qui représentent la fraction la plus fine du matériel volcanique éjecté (particules de moins de deux millimètres de diamètre).

Dépôts volcaniques (téphras) du volcan Haleakala (Hawaï). © Martin Mergili, imaggeo.egu.eu
Dépôts volcaniques (téphras) du volcan Haleakala (Hawaï). © Martin Mergili, imaggeo.egu.eu

Dans une étude parue récemment dans la revue Frontiers in Earth Science, des chercheurs suisse, français et italien se sont intéressés à la morphologie et à la texture des cendres émises par l’Etna et à la façon dont les différents types de particules se distribuent spatialement lors d’une éruption.

Les chercheurs ont étudié une éruption récente datant de mai 2016 durant laquelle ont eu lieu des manifestations effusives (coulées de lave) et explosives, menant à un dépôt de téphras tout autour du volcan. Ces derniers sont caractérisés par une grande variabilité de morphologies et de textures des particules.

Volcans : combien y en a-t-il d’actifs sur Terre ?

Les téphras créés...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles