Les affiches de cinéma remontent le temps

Et si James Dean avait joué dans Springbreakers dans les années 1950 ? Et si The Dark Knight Rises avait été realisé par Martin Scorsese dans les années 1970 ? Et si Billy Wilder s'était emparé du scénario de Blade Runner dans les années 1940, en castant Humphrey Bogart, Ava Gardner et Marilyn Monroe ? Peter Stults fait de ces fantasmes de cinéphiles une réalité (parallèle), en confectionnant des fausses affiches rétro.

L'idée est venue à cet illustrateur californien sur les bancs du lycée, lorsqu'il a commencer imaginer des affiches pour les romans de James Bond qu'il dévorait. Comme Sean Hartter avec les films de séries B 70's ou 80's, Stults s'approprie des films récents pour les plonger dans un écrin vintage : "mes étagères sont pleines de livres sur la pop culture des années 1950, la propagande de la Seconde Guerre mondiale, les posters de concerts des années 1960, etc". A partir de ce matériel, mais aussi de documents (vieilles photos, romans de gare) trouvés aux puces et scannés, l'artiste installé à New York travaille la texture du papier pour mieux réiventer ce passé. Il pastiche ainsi les affiches de l'âge d'or hollywoodien dans les années 1940, jusqu'au début des années 1970, des posters entièrement peints jusqu'à l'usage de la photographie. Ses inspirations ? "Saul Bass, Stanley Donen, Steve Franfurt ou Bob Peak, parmi d'autres".

Sans se complaire dans la nostalgie, Stults instaure une esthétique vintage ludique, un "croisement entre les beaux-arts et la photo" qui contraste avec les affiches cinéma d'aujourd'hui : "la plupart d'entre elles recyclent des vieux thèmes, qui deviennent des clichés, comme la pose 'dos-à-dos' pour la comédie romantique, le gros plan pour le film d'action, ou encore la répétition d'une typologie de couleurs au second plan, suivant le genre." En réponse à ce formatage, le télescopage temporel orchestré (...) Lire la suite sur fluctuat.net

Keith Haring : Du pop art au political art
Stoner movies : le top 20 des films de défonce
Chip Kidd : retour en images sur un créateur de livres
Don Draper décrypté par les affiches de Mad Men
Levalet : prof le jour, street artist la nuit

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.