Affichages sauvages: Toulouse réclame 15.000 euros

Une affiche de Philippe Poutou photographiée à Montreuil, le 19 avril 2017

Toulouse (AFP) - Toulouse réclame plus de 15.000 euros à plusieurs partis, dont le NPA de Philippe Poutou et la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon pour des affichages sauvages avant le 1er tour de la présidentielle, a-t-on appris auprès de la communauté urbaine.

"Cette semaine plusieurs factures ont été établies dont le montant cumulé s'élève à 15.816,00 euros", a précisé l'institution à l'AFP.

C'est le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) qui se voit réclamer la somme la plus importante, soit 9.696 euros, suivi de la France insoumise (4.392 euros) et le PS (1.116 euros). Lutte Ouvrière avec 252 euros, Debout la France et l'UPR (180 euros chacun) sont mieux lotis.

"D'autres factures sont en cours d'élaboration", avertit la communauté urbaine de Toulouse, dirigée par le maire du chef-lieu, Jean-Luc Moudenc (LR).

M. Mélenchon est arrivé en tête dans la quatrième ville de France et capitale de l'Occitanie avec 29,16% des suffrages exprimés, suivi par Emmanuel Macron (27,27%) et François Fillon (17,69%). M. Poutou a obtenu 0,98% des voix.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages