Affaires de Rugy : "On conclut à des repas professionnels, mais en fonction de quels critères ?", s'interroge l'association Anticor

franceinfo
Jean-Christophe Picard, président d’Anticor, a réagi vendredi sur franceinfo aux premiers résultats de l'enquête menée par l'institution.

"On conclut à des repas professionnels mais en fonction de quels critères ? Le problème de cette affaire, c'est qu'il n'y aucun critère, il n'y a pas de règles très claires", a répliqué vendredi 19 juillet sur franceinfo, Jean-Christophe Picard, président d’Anticor, après les premiers élements de l'enquête de l'Assemblée nationale sur les dîners polémiques de François de Rugy. Selon une source proche de l'enquête, il s'agit bien de dîners professionnels. L'ensemble des résultats seront connu mardi.


franceinfo : Que pensez-vous de cette première conclusion de l'enquête de l'Assemblée nationale qui conclut au caractère professionnel des repas donnés par François de Rugy ?

Jean-Christophe Picard : On conclut à des repas professionnels mais en fonction de quels critères ? Le problème de cette affaire, c'est qu'il n'y a aucun critère, il n'y a pas de règles très claires. Ce qui est écrit dans le règlement de l'Assemblée, c'est qu'il y a une enveloppe pour les frais de réception du président de l'Assemblée nationale, on n'encadre rien, il n'y a pas de nombre de repas maximum, de nombre de convives maximum, il n'y a pas de plafond pour les bouteilles de vin, il n'y a pas de procédure de traçabilité de l'objet des repas ou de l'identité des convives. Au-delà du caractère personnel et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi