Affaires Fillon : l'enquête élargie aux costumes offerts au candidat de la droite à la présidentielle

franceinfo
"Système", "anti-système" : pourquoi ces mots ne sont plus réservés aux partis populistes ?

Après l'affaire concernant Penelope Fillon et de deux ses enfants, la justice s'empare de l'affaire sur les

costumes de luxe de François Fillon. Le parquet national financier a accordé un réquisitoire supplétif contre X pour "trafic d'influence" concernant les costumes du candidat offerts par l'un de ses amis, a appris jeudi 16 mars franceinfo de source judiciaire, confirmant une information du Parisien.

Le 12 mars, le Journal du Dimanche révélait qu'un riche ami de François Fillon lui avait offert, depuis 2012, des vêtements haut de gamme, essentiellement des costumes, pour près de 48 500 euros, dont 35 000 euros réglés en espèces.

Le déontologue de l'Assemblée se saisit

Les enquêteurs vont tenter de déterminer qui est l'acheteur et examiner ses liens avec le candidat, qui est député de Paris. Lundi, le déontologue de l'Assemblée nationale, Ferdinand Mélin-Soucramanien, s'est aussi saisi de cette question. En effet, les députés doivent déclarer au déontologue "tout don ou avantage d'une valeur supérieure à 150 euros dont ils ont bénéficié", "en lien avec leur mandat". Ce qui peut exclure les cadeaux de proches.

"La question qui se pose est la suivante: ces cadeaux ont-ils été faits exclusivement à titre privé, auquel cas ils échappent à ma compétence, ou bien sont-ils en lien avec le mandat?", avait aussi expliqué le déontologue.

Retrouvez cet article sur Francetv info

VIDEO. "Envoyé spécial". Front national : les hommes de l'ombre
Présidentielle : Benoît Hamon détaille son programme
Pays-Bas : pas de percée de l'extrême droite
Présidentielle 2017: Emmanuel Macron en quête d’adoubement à Berlin
Rencontre Merkel-Macron : le candidat soigne sa stature internationale

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages