Affaires à la FFF : «Aucune volonté de cacher quoi que ce soit», assure Brigitte Henriques

© Europe 1

Y'a-t-il eu une volonté d'étouffer des cas de harcèlement sexuel au sein de la Fédération Française de football ? C'est en tout cas ce qu'a affirmé le journaliste indépendant Romain Molina dans une longue enquête parue dans le média norvégien Josimar Football. Citée dans cette affaire, Brigitte Henriques, qui a occupé par le passé le poste de vice présidente de la FFF, a évoqué ces accusations au micro d'Europe 1 Sport. "Il n'y a eu aucune volonté de cacher quoi que ce soit", a-t-elle certifié auprès de Jacques Vendroux et Lionel Rosso.

>> Plus d'informations à suivre


Retrouvez cet article sur Europe1