Affaire Zecler : Aurore Bergé prévient contre une "indignation à géométrie variable"

·1 min de lecture

Quatre policiers mis en examen, dont deux écroués.. L’enquête sur l’affaire Michel Zecler, du nom de ce producteur de musique passé à tabac par des policiers la semaine passée, avance à grands pas, et l’autorité judiciaire a semble-t-il décidé de frapper vite et fort à l’encontre des fonctionnaires qui ont fauté. Une riposte à la hauteur de l’émotion suscitée par cette affaire, mais dont il faudra encore patienter pour savoir si elle sera suffisante pour apaiser les tensions. En attendant, Aurore Bergé a condamné sans réserve les policiers lundi matin sur Europe 1. En réclamant tout de même que les indignations ne concernent pas que les violences policières, mais aussi les violences sur les policiers. "A partir du moment où on s’indigne des violences, on ne peut pas le faire à géométrie variable", a estimé la députée des Yvelines, également présidente déléguée du groupe LREM à l’Assemblée nationale.

>> Plus d'infos à suivre...


Retrouvez cet article sur Europe1