Affaire Xavier Dupont de Ligonnès : pourquoi les médias, dont franceinfo, se sont-ils trompés ?

franceinfo

L'homme interpellé vendredi à l'aéroport de Glasgow n'est pas le fugitif nantais recherché depuis des années, comme l'ont annoncé à tort les médias. Pourquoi cette méprise ? Explications.

La presse, la radio et la télévision, dont franceinfo et France Télévisions, font amende honorable, samedi 12 octobre, après avoir présenté un homme arrêté vendredi à l'aéroport de Glasgow, en Écosse (Royaume-Uni) comme Xavier Dupont de Ligonnès. Ils s'appuyaient tous sur des informations policières de sources haut placées.

L'annonce a finalement été formellement démentie samedi en milieu de journée. L'ADN atteste que la personne interpellée n'est pas le suspect numéro un du quintuple meurtre commis à Nantes (Loire-Atlantique) en avril 2011, mais un homme plus âgé partageant sa vie entre Limay (Yvelines) et l'Écosse.

Vendredi 20 heures : la police française confirme que Xavier Dupont de Ligonnès a été arrêté

Pourquoi cette méprise ? À 20h40, Le Parisien publie un article intitulé "Xavier Dupont de Ligonnès : comment les policiers ont retrouvé sa trace". Dans "un souci de transparence", le journal s'explique samedi : "Plusieurs sources haut placées françaises sont catégoriques sur ce point : 'Les Écossais nous ont dit et répété : c'est votre homme. La comparaison d'empreintes correspond.' Et ce, sans l'emploi du conditionnel."

Les rédactions, qui ont eu parallèlement les mêmes informations, embrayent. "Nous appelons les plus hautes autorités de la police, celles-ci confirment à 100% qu'il s'agit bien de Xavier Dupont de Ligonnès. Elles s'appuient sur (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser

À lire aussi