Affaire Xavier Dupont de Ligonnès : un nouveau monastère perquisitionné

·1 min de lecture
Xavier Dupont de Ligonnès a été aperçu pour la dernière fois il y a dix ans.
Xavier Dupont de Ligonnès a été aperçu pour la dernière fois il y a dix ans.

Dix ans après sa disparition, les enquêteurs sont toujours en quête de nouvelles pistes pour retrouver la trace de Xavier Dupont de Ligonnès. Selon les informations du Journal du dimanche, une perquisition a eu lieu le 18 mai dernier par les membres de la police judiciaire de Nantes et de l'Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP). L'intervention a eu lieu à l'intérieur de l'abbaye de Saint-Michel-en-Brenne, dans l'Indre, à la suite des dires d'un témoin qui déclarait avoir reconnu Xavier Dupont de Ligonnès. La perquisition n'a cependant rien donné.

Outre ce nouveau témoignage, les enquêteurs ont jugé bon de s'intéresser à cette abbaye en particulier, car elle avait déjà recueilli un fugitif par le passé. Fief traditionaliste, selon le JDD, l'endroit avait permis à Paul Touvier, chef de la Milice lyonnaise durant l'occupation de la France par l'Allemagne nazie et seul Français à avoir été condamné pour crime contre l'humanité, de trouver refuge. Il aurait séjourné à l'abbaye avant son arrestation en 1989 et une partie de ses bagages avaient été retrouvés sur place.

À LIRE AUSSIXavier Dupont de Ligonnès : le témoignage-choc de son ami d'enfance

Plusieurs monastères au fil de l'enquête

Quant à Xavier Dupont de Ligonnès, ce n'est pas la première fois que la piste d'un monastère est envisagée par les enquêteurs. Dès 2011, le monastère de Sainte-Madeleine du Barroux dans le Vaucluse avait fait l'objet de vérifications, car le fuyard y a [...] Lire la suite