Affaire Xavier Dupont de Ligonnès : dix ans après, le mystère reste entier

Dix ans après le drame, la maison de la famille Dupont de Ligonnès n’a toujours pas livré ses secrets. Le 21 avril 2011, les corps d’Agnès Dupont de Ligonnès et de ses quatre enfants sont retrouvés sous la terrasse. Xavier, le père de famille, est introuvable. L’autopsie révèlera que les victimes ont été droguées et abattues d’une balle dans la tête. "XDDL" devient alors le suspect n°1. Une cavale minutieusement préparée Xavier Dupont de Ligonnès a minutieusement préparé sa cavale. Quelques jours avant les meurtres, des courriers sont envoyés à ses proches, indiquant que les services secrets américains vont exfiltrer l’ensemble de la famille aux États-Unis. Il ajoute qu’ils ne pourront pas donner de nouvelles. Il quitte Nantes, direction le Sud de la France. Le 15 avril 2011, il est repéré à Roquebrune-sur-Argens (Var). Il s’agit de la dernière trace de vie du principal suspect de cette affaire, six jours avant celle de la découverte des corps. Au départ, les policiers ont écarté l'hypothèse d’une fuite à l’étranger, privilégiant celle d’un suicide. Mais pour Anne-Sophie Martin, journaliste, qui enquête depuis dix ans sur cette enquête, Xavier Dupont de Ligonnès est toujours en vie. "Il a ce côté, qui est un peu scout, (…) c’est à dire la débrouille. (…) Il peut passer pour différents personnages, en jouer peut-être". Aujourd’hui l’enquête est au point mort, mais certains policiers continuent les investigations avec le même objectif : retrouver Xavier Dupont de Ligonnès.