Affaire Weinstein : du sommet d'Hollywood à la prison de Rikers

Brut.

Né dans le Queens en 1952, Harvey Weinstein a commencé sa carrière à Buffalo dans les années 1970 en tant que promoteur de concerts. Son bagout le rend rapidement incontournable et il amène des artistes comme Frank Sinatra dans cette ville à la frontière canadienne.

En 1979, il crée avec son frère Robert la société Miramax. Ils découvrent notamment Steven Soderbergh et Quentin Tarantino et deviennent les producteurs stars du nouveau cinéma indépendant américain. Harvey Weinstein devient alors l'un des hommes les plus puissants de l'industrie du cinéma, allant jusqu'à décrocher plus de 300 nominations aux Oscars. Mais dans l'ombre, c'est un autre scénario qui se joue.

Au début des années 2000, plusieurs journalistes enquêtent sur le producteur mais sont contraints de renoncer devant l'absence de témoignages et sous la pression de l'entourage d'Harvey Weinstein. Ce n'est qu'en octobre 2017 que plusieurs victimes acceptent de parler, dans deux enquêtes publiées par le "New York Times" et le "New Yorker". En tout, ce sont plus de 80 femmes, célèbres ou anonymes, qui accusent le producteur de harcèlement sexuel, d'agression sexuelle ou de viol. Parmi les témoignages centraux, celui de Rose McGowan qui affirme avoir été violée par Harvey Weinstein et avoir reçu 100 000 dollars contre son silence.

Après la publication des enquêtes, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi