Affaire Weinstein : fini les auditions dans des chambres d’hôtel

Michel Valentin
Les répliques du scandale sexuel Harvey Weinstein, ici en octobre 2015 au MIPCOM de Cannes, secouent encore et toujours Hollywood

Le plus grand syndicat d’acteurs américains exige la fin des rendez-vous réalisés parfois dans des chambres. C’est ainsi qu’Harvey Weinstein, le nabab d’Hollywood, aurait agressé sexuellement plusieurs femmes.


L’affaire Weinstein continue de faire réagir Hollywood. Le plus grand syndicat américain d’acteurs et actrices, qui compte 160 000 membres, la Screen Actors Guild, a réclamé vendredi dernier la fin d’une vieille pratique : les rencontres avec les producteurs dans une chambre d’hôtel, pour discuter d’un projet de film ou pour une embauche. L’organisation s’oppose aux « auditions, interviews et autres rencontres professionnelles dans des chambres d’hôtel et des résidences privées. Nous enjoignons aux producteurs et autres décideurs d’arrêter de donner des rendez-vous professionnels dans ces lieux très risqués et de trouver des sites plus appropriés ».


LIRE AUSSI > Quand Hollywood dénonçait Harvey Weinstein entre les lignes

Et de poursuivre : « Nous nous engageons à combattre ce scénario qui a permis aux prédateurs sexuels d’exploiter les acteurs en privé sous prétexte de rendez-vous professionnels ». Le syndicat ajoute que, s’il est impossible de changer le lieu de la rencontre, les acteurs et actrices doivent s’accompagner d’une personne de confiance. La Guilde des producteurs, qui regroupe les professionnels du cinéma hollywoodien, a immédiatement approuvé l’idée du syndicat, rappelant qu’elle aussi avait édicté de nouvelles règles de conduite dès janvier dernier.

En France, plusieurs signalements recueillis

Cette nouvelle initiative fait bien entendu suite au scandale Harvey Weinstein, ce tout-puissant producteur hollywoodien accusé d’agression sexuelle par une centaine de femmes, dont des stars comme Gwyneth Paltrow, Léa Seydoux, Uma Thurman, Cara Delevingne ou Angelina Jolie. Trois enquêtes policières ont été ouvertes contre Weinstein à New York, Los Angeles et Londres. Lui a été licencié de sa propre société, la Weinstein Company, qui s’est-elle même (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Mort de R. Lee Ermey, le redoutable sergent Hartman de « Full Metal Jacket »
Cinéma : découvrez les séances les moins chères près de chez vous
Décès à 88 ans du cinéaste italien Vittorio Taviani
Le réalisateur Milos Forman est mort
«La mémoire assassine» : un thriller coréen troublant

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages