Affaire des vidéos : l'expertise psychiatrique de Benjamin Griveaux demandée par Juan Branco sèchement rejetée

La demande de Juan brano a été refusée par la justice.

La demande était étonnante. Selon nos informations, elle a été, sans surprise, rejetée. Ce lundi 9 mars, la juge d'instruction Laurence Lazerges a opposé une fin de non-recevoir à la demande formulée par Juan Branco, avocat de Piotr Pavlenski, d'obtenir une expertise psychiatrique de Benjamin Griveaux, dans l'affaire des vidéos intimes de l'élu.

Lire aussi Info Marianne : la troisième vidéo de l'affaire Griveaux, qui suggère la participation d'un complice de Pavlenski

Ce faisant, la magistrate a livré un petit cours de droit aux intéressés. "Comme dans toute information judiciaire, le magistrat instructeur s'attache à réunir des éléments sur la personnalité des personnes mis en examen", indique la juge. Puis elle revient sur les raisons qui l'ont poussée à solliciter une expertise psychiatrique des deux mis en examen, Piotr Pavlenski et Alexandra de Taddeo : "C'est dans cette optique qu'ont été ordonnées une expertise psychiatrique de M. Pavlenski et une expertise psychologique de Mme de Taddeo, (...) afin de vérifier, pour le premier, s'il n'était pas atteint, au moment des faits, d'un trouble psychique ou neurospychique ayant aboli son discernement ou le contrôle de ses actes (...) et, pour la seconde, si elle présentait des troubles d'ordre psychologique susceptibles d'influencer son comportement". Manière de montrer que cette demande a bien une utilité pour l'enquête.

Lire la suite