Affaire Valérie Bacot : Valérie Damidot, Eva Darlan réagissent, "Protégeons ces femmes"

·1 min de lecture

Son cauchemar est enfin fini. Ce vendredi 25 juin dans la soirée, Valérie Bacot est sortie du palais de justice de Chalon-sur-Saône sous les applaudissements. Jugée pour le meurtre de son mari violent et proxénète, la mère de famille a été condamnée à quatre ans de prison, dont trois avec sursis. Ayant déjà passé un an en détention provisoire, elle est sortie libre de ses cinq jours de procès. Un soulagement pour la principale intéressée, mais pour beaucoup d'autres personnes également.

De nombreux internautes comme des personnalités ont réagit à la décision de justice. À l'instar de Valérie Damidot qui a tweeté : "Meilleure nouvelle de la journée, Valérie Bacot est libre !" Ou encore Eva Darlan. Interrogée sur BFMTV ce samedi 26 juin dans la matinée, la comédienne a affirmé que "dans la société les choses bougent plus que dans la réalité parce que dans la réalité, c'est le gouvernement qui tient les rênes, et le gouvernement ne bouge pas." Cette dernière, battue par son ex-compagnon, a rappelé qu' "on a demandé un milliard pour protéger les femmes, on ne l'a pas eu." Avant de conclure par un message fort à destination de tous : "Parlons, dénonçons, protégeons ces femmes que l'État ne protège pas."

Invitée de Jordan De Luxe dans L'instant De Luxe, sur Non Stop People, le mercredi 26 mai, la comédienne a expliqué au journaliste qu'elle avait été battue par son compagnon, et n'a pu retenir ses larmes. "Ça commence pas par des coups, mais par le bel amour magnifique" a commencé (...)

Lire la suite sur le site de GALA

L'affaire Patrick Poivre d'Arvor classée sans suite : cet élément qui a tout fait basculer
Affaire Delphine Jubillar : les avocats de son mari ne décolèrent pas
"Elle s'est effondrée" : Valérie Bacot fait un malaise en plein procès
Michael Schumacher : ces biens vendus par sa femme Corinna après l'accident
Patrick Poivre d'Arvor accusé de viols : l'affaire classée sans suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles