Affaire Troadec : deux personnes en garde à vue, leurs identités pas encore confirmées

Libération.fr

Nouvel épisode, dimanche, dans l’enquête sur la disparition des Troadec, à Orvault (Loire-Atlantique). Le procureur de la République de Nantes a confirmé que deux personnes avaient été placées en garde à vue à Brest (Finistère), département d’où est originaire la famille. Pierre Sennès a toutefois refusé de dévoiler leur identité, alors que plusieurs médias, dont l’AFP, affirment qu’il s’agit de la sœur et du beau-frère de Pascal Troadec - ancien beau-frère selon le Télégramme, puisqu’ils seraient séparés. Ces personnes auraient déjà été entendues au premier jour de l’enquête, puis relâchées, indique pour sa part le quotidien régional Presse Océan. Il pourrait s’agir d’un litige autour «de lingots d’or» sur fond «d’héritage», selon le Parisien.

Cette garde à vue survient trois jours après la découverte à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) de la voiture de Sébastien, le fils de la famille. La Peugeot 308 avait disparu le 24 février, soit une semaine après la coupure des portables de la famille. Le pantalon de sa sœur, Charlotte, et diverses cartes avaient été retrouvés la veille à Dirinon (Finistère), non loin de Brest. Un livre d’enfant de leur père, quand celui-ci était encore collégien, avait également été découvert à 500 mètres de là. Cette dissémination d’éléments avait conduit les enquêteurs à s’interroger sur un possible «jeu de piste un peu morbide». «Si on continue dans les jours qui viennent à retrouver çà et là des objets, un peu comme des petits cailloux qu’on aurait semés, cette hypothèse va se confirmer», avait expliqué Pierre Sennès, vendredi, lors d’une conférence de presse.

En attendant, l’enquête se poursuit. Des expertises ont été diligentées sur la voiture du fils. De plus, des «quantités très importantes» de sang avaient été retrouvées dans la maison. Notamment sur le portable du fils, le dernier appareil à avoir été éteint. Le procureur a prévenu les journalistes qu’il ne communiquerait pas tout de suite sur les résultats des analyses. Il a rappelé (...) Lire la suite sur Liberation.fr

Un policier en appel pour avoir tué d’une balle dans le dos un suspect
Stratégie numérique : Heetch condamné, l’Etat fait l’autruche
République résonne au son des casseroles
Espace aérien Perturbations à venir
Dans le rétro 1995

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages