Affaire Tariq Ramadan : Mis en examen pour viols, l’islamologue accuse les juges d’être sous « emprise politique »

20 Minutes avec AFP

VIOLENCES SEXUELLES - Le prédicateur est mis en examen dans quatre affaires de viols, notamment à Paris et à Lyon 

L’islamologue Tariq Ramadan a choisi jeudi​ comme ligne de défense d’accuser les juges d’instruction d’être sous « emprise politique », lors d'un interrogatoire tendu qui s'est conclu par deux nouvelles mises en examen du prédicateur pour viols.

Dans le huis clos d’un bureau au tribunal de Paris, l’intellectuel suisse et son avocat ont fait face à deux des trois juges chargés de l’enquête pendant plus de 4 heures d’échanges âpres, selon le procès-verbal consulté par l’AFP.

Un « manipulateur » dans une relation « dominant-dominé »

Depuis 20(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Matzneff sera jugé en septembre 2021 pour « apologie » de pédophilie
Lyon : Une jeune femme échappe à un viol en criant pour alerter les voisins, un suspect arrêté
Violences sexuelles dans le football : Ahmed G., entraîneur et recruteur, soupçonné de viols sur mineurs