Publicité

Affaire Stéphane Plaza : accusé de violences conjugales, l’animateur sera jugé à l’été 2024

Un procès à venir pour Stéphane Plaza. Accusé de violences conjugales par trois de ses ex-campagnes, l’animateur vedette de M6 sera jugé à la fin de l’été 2024, a annoncé, jeudi, le parquet de Paris, relayé par franceinfo. Son apparition devant le tribunal correctionnel entre le cadre d’une enquête pour « violences physiques et psychologiques » à l’égard de deux femmes. Dans le détail, ces faits auraient été commis entre août 2018 et avril 2022 pour une plaignante et entre décembre 2021 et septembre 2022 pour l’autre plaignante.

Entendu par le juge des libertés et de la détention, Stéphane Plaza aurait été été placé sous le régime du contrôle judiciaire, selon des informations de la chaîne publique, citant une source proche du dossier. L’accusé n’aurait pas la possibilité d’entrer en contact avec les plaignantes. Il devrait également entrer dans un processus de soins.

« Humiliations, menaces, violences verbales… »

Une enquête avait été ouverte à la suite des révélations de Mediapart, en septembre dernier, selon lesquelles trois femmes accusent l’animateur de violences. Ces dernières reprochent à l’agent immobilier d’ « humiliations, de menaces, de violences verbales, et de violences physiques ». Depuis, Stéphane Plaza a toujours nié. Son avocat, Me Hélène Plumet, avait fustigé des « accusations mensongères ».

À lire aussi Affaire Stéphane Plaza : visé par une enquête pour violences conjugales, l’animateur entendu par la police

Au sein de la chaîne M6, des enquê...


Lire la suite sur LeJDD