Affaire de sorcellerie : Maeva Ghennam perd 5 kilos en quatre jours

·1 min de lecture

Depuis le 28 février c’est LE sujet dont tout le monde parle sur la Toile. Tout a commencé avec une annonce plus que surprenante de Maeva Ghennam. La candidate des Marseillais avait annoncé être la cible de sorcellerie sans révéler plus de détails. Quelques heures plus tard, le blogueur Marc Blata avait affirmé que Carla Moreau avait fait appel aux forces obscures. Dans plusieurs enregistrements audio, une femme supposément la vedette de télé-réalité mise en cause déclarait : "J’espère que ça va marcher. […] Faut vraiment qu’ils ne fassent plus les Marseillais [Manon et Julien Tanti, ndlr]. Que moi je compte toujours plus que Kevin à la télé. C’est-à-dire que Benjamin et Florence [les producteurs des Marseillais, ndlr] m’écoutent uniquement moi, c’est moi la star du programme, je fais ce que je veux dans ce programme-là." Depuis, Carla Moreau plutôt active en règle générale sur les réseaux sociaux est aux abonnées absentes.

S’il y en a une qui n’est pas vraiment muette depuis cette histoire, c’est bien Maeva Ghennam. L'ex de Greg Yega a d’abord accusé sa meilleure amie avant de se rétracter avec un "Tout est faux". Finalement, elle aurait eu une confirmation de Carla Moreau elle-même… Depuis la jeune femme s’est beaucoup épanchée sur les réseaux sociaux. Y compris sur son compte Snapchat ce mardi 2 mars, où elle a annoncé avoir fait appel à sa mère. "Je ne vous cache pas que j'ai énormément besoin de ma famille. Même si j'ai des amis ici j'ai besoin que ma mère vienne. Je galère (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Camille Combal en cuisine avec sa mère : ils déchaînent l'enthousiasme des internautes
VIDEO Orlando, le frère de Dalida, en colère contre les récents témoignages sur l'inceste
Nicolas Sarkozy condamné à de la prison ferme : son ex Cécilia Attias a une intrigante réaction
Emmanuel Macron : pourquoi ses ministres l'ont amusé lors du dernier Conseil de défense
VIDEO Affaire Zecler : violent accrochage entre Cyril Hanouna et un policier