Affaire Bennacer : l'appel de 136 personnalités contre la « présomption de culpabilité »

Sofiane Bennacer, le 27 août 2022.  - Credit:YOHAN BONNET / AFP
Sofiane Bennacer, le 27 août 2022. - Credit:YOHAN BONNET / AFP

Présenté au Festival de Cannes le 22 mai dernier, Les Amandiers est sorti en salle le 16 novembre 2022. Le film de Valeria Bruni-Tedeschi revient, près de quarante ans plus tard, sur ce que fut, pour une génération de jeunes comédiens au mitan des années 1980, l'École de Patrice Chéreau. Porté par un groupe de magnifiques jeunes acteurs, il entrelace à la plongée dans l'intensité de l'expérience artistique traversée par les apprentis comédiens d'alors, l'évocation sensible d'une époque aujourd'hui presque effacée des mémoires. La libération sexuelle de la fin des années 1960 – la pilule et Mai 68 – avait fait exploser la chape de plomb pesant sur la sexualité ; et soudain, à partir de 1983, les années sida et leur cortège de morts, souvent très jeunes, donneraient à toute vitesse une teinte tragique à l'insouciance. À travers l'histoire de ce groupe de jeunes gens, et revisitant la sienne parmi eux, c'est ce moment de bascule, intime et collective que dépeint avec la maestria qui lui est propre Valeria Bruni-Tedeschi. Le film reçut après Cannes un accueil critique à la mesure de sa force et de sa délicatesse, relancé juste avant sa sortie nationale.

Quelques jours à peine après sa sortie cependant, la presse fit bruyamment état d'une plainte visant le jeune acteur qui en tient un des rôles titres, Sofiane Bennacer, pour viol et autres comportements violents sur la personne d'une ex-compagne, à laquelle d'autres jeunes femmes avaient joint leurs voix : elles [...] Lire la suite