Publicité

Une affaire de sextape et de chantage bouscule le Sénat

Après l'affaire Joël Guerriau, pour laquelle la députée MoDem Sandrine Josso avait accusé son collègue sénateur de l’avoir droguée en vue de l’agresser sexuellement, mi-novembre, c'est un scandale de plus qui secoue le Sénat. Une nouvelle affaire mêlant sextape, chantage et un médecin licencié, révélée par Le Canard Enchaîné, dans son édition du mercredi 7 février. « Un sénateur ayant occupé de hautes fonctions » aurait été filmé le pantalon baissé, dans son bureau, par une femme qui aurait été embauchée comme assistante médicale à la chambre haute du Parlement grâce à cet élu.

Cette dernière aurait utilisé cette vidéo pour faire pression sur un certain nombre de membres du Sénat depuis deux ans, se vantant d'être « intouchable » et de pourvoir faire « virer n’importe qui ». Mais le 13 octobre 2023, le médecin du Sénat aurait envoyé un mail à la DRH, se plaignant du comportement de cette assistante médicale. Quatre jours après, ce médecin aurait été convoqué par la secrétaire générale de la questure, la plus haute fonctionnaire du palais du Luxembourg, en compagnie notamment de la DRH. Il aurait ainsi été demandé au médecin de fournir une copie du film, envoyée par l'assistante pour prouver qu'elle ne bluffait pas, afin qu'elle soit transmise au président du Sénat, Gérard Larcher.

Le médecin viré

En poste depuis cinq ans, le médecin aurait finalement été licencié « sans préavis, ni indemnité » en début d'année 2024. Dans une lettre de dix pages, datée du 24 janvier, il ...


Lire la suite sur LeJDD