Affaire Le Scouarnec : l'ex-chirurgien condamné à 15 ans de prison

Source AFP
·1 min de lecture
Joël Le Scouarnec, ancien chirurgien, comparaissait à huis clos à la Cour d'assises de Charente-Maritime, à Saintes.
Joël Le Scouarnec, ancien chirurgien, comparaissait à huis clos à la Cour d'assises de Charente-Maritime, à Saintes.

La sentence est tombée. L'ex-chirurgien Joël Le Scouarnec a été condamné jeudi 3 décembre 2020 à 15 ans de réclusion criminelle pour viols et agressions sexuelles sur mineurs. Cette peine, conforme aux réquisitions de l'avocat général, a été assortie d'une obligation de suivi socio-judiciaire de 3 ans et d'une injonction de soins, l'accusé ayant été reconnu coupable de l'ensemble des faits qui lui étaient reprochés. L'homme, qui a ce jour même 70 ans, encourait la peine maximale de 20 ans de prison.

« Cette peine, il l'attend, il sait qu'il va être déclaré coupable [?], mais il attend un verdict juste », avait déclaré son avocat Thibaut Kurzawa plus tôt dans la journée. « On est vraiment satisfaits de la décision, c'est une juste peine », s'est réjoui Me Francesca Satta, avocate d'une des quatre victimes, la fillette voisine de l'ex chirurgien qui l'avait dénoncé en mai 2017.

Lire aussi Procès Le Scouarnec : un accusé aux « amnésies stratégiques »

Durant le procès ouvert lundi, Joël Le Scouarnec a reconnu des faits de viols, mais au compte-gouttes, oscillant, selon des avocats de parties civiles, entre « amnésie » et « aveux stratégiques » pour ce premier volet d'une affaire de pédophilie hors normes sur 30 ans. Le médecin autrefois respecté, père de trois fils, est en effet également mis en examen depuis octobre à Lorient (Morbihan), dans une deuxième procédure, pour viols et agressions sexuelles sur 312 victimes potentielles identifiées à la lumière de ses [...] Lire la suite