Affaire Sarkozy-Kadhafi : la vraie-fausse piste du compte Cactus

L'enquête sur le prétendu financement de Nicolas Sarkozy par la Libye de Kadhafi a-t-elle franchi une étape décisive? C'est ce qu'affirmait en début de semaine le site Mediapart. À l'appui de ce pronostic : la découverte, en marge d'une enquête fiscale, d'un versement d'"un demi-million d'euros d'argent libyen sur un compte secret" en 2006 au profit d'un ancien conseiller ministériel, Thierry Gaubert. Avec cette indication troublante : cet homme, présenté par Mediapart comme un "membre du clan Sarkozy", aurait transféré aussitôt les fonds vers "un compte tiers, non identifié à ce jour". Comme souvent dans cette affaire, la réalité est différente.

Lire aussi : notre contre-enquête sur l'affaire Sarkozy-Kadhafi

La somme (non pas 500.000 mais 440.000 euros) a été virée sur un compte bancaire aux Bahamas effectivement détenu par Thierry Gaubert, sous couvert d'un trust dénommé Cactus Olin. D'où provenait l'argent? D'une société-écran Rossfield Trading Limited, basée aux îles Vierges britanniques, gérée depuis le Liechtenstein et derrière laquelle se cache l'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine. Or l'enquête judiciaire a montré que ce dernier s'était fait verser d'importants montants par la dictature libyenne ; et pour sa défense il assure avoir servi d'intermédiaire entre le régime de Kadhafi et l'entourage de Sarkozy pour contribuer au financement de la campagne du second, en 2007 – mais en affirmant avec constance qu'il s'agissait d'argent liquide et non de viremen...


Lire la suite sur LeJDD