Affaire Sarah Abitbol : Brian Joubert refuse de lâcher Didier Gailhaguet

Les têtes continuent à tomber depuis les révélations de Sarah Abitbol. Dans son livre Un si long silence, paru le 30 janvier 2020 chez Plon, l'ex-patineuse révélait avoir été violée à plusieurs reprises dès l'âge de 15 ans, entre 1990 et 1992, par son ancien entraîneur Gilles Beyer. Depuis la parution de l'ouvrage, d'autres langues se sont déliées. Les témoignages ont entraîné l'ouverture d'une enquête de la police judiciaire au sujet de l'entraîneur visé, la démission de quatre membres du bureau exécutif de la Fédération française des sports de glace (FFSG) et, ce samedi 8 février, la démission de Didier Gailhaguet après 19 années passées au poste de président de la FFSG. Si la lanceuse d'alerte à l'origine de l'affaire se félicite de ce dernier départ, Didier Gailhaguet conserve tout de même un soutien de poids: celui de l'ex-champion du monde de patinage artistique Brian Joubert.

Désormais entraîneur, celui qui fut également trois fois champion d'Europe refuse d'abandonner son ancien mentor. "Moi, c'est toujours une personne que j'apprécie, qu'il soit président ou qu'il ne le soit pas, indique le sportif au journal l'Equipe. Je le considère comme un deuxième père, il m'a toujours soutenu dans les moments difficiles." L'ex-patineur estime en fait que l'ancien patron de la fédération a en quelque sorte servi de bouc émissaire dans cette affaire. "Le problème, c'est qu'on a beaucoup accusé Didier, mais ce n'est pas lui qui a fait les attouchements, qui a fait les viols, tient à

Retrouvez cet article sur GALA

Vanessa Demouy maman “flippée” : son fils Solal, 16 ans, marche dans ses pas
VIDÉO - Catherine Lara gênée : ce petit secret intime dévoilé par Liane Foly
Le prince Harry dépouillé de ses titres militaires… au profit d’une femme de la famille royale!
Renée Zellweger sacrée aux Oscars 2020 : ces rumeurs de chirurgie esthétique qui l'ont tant blessée
Muriel Robin, sa déclaration d'amour à sa compagne : "L'essentiel, c'est Anne"