Affaire de Rugy : Les incohérences du ministre qui «n'aime pas le homard», mais en pêche

L.C.
POLEMIQUE - Des articles et tweets datant d’il y a quelques années contredisent la défense de François de Rugy, qui assure être « intolérant aux crustacés » et ne pas boire de champagne

POLEMIQUE - Des articles et tweets datant d’il y a quelques années contredisent la défense de François de Rugy, qui assure être « intolérant aux crustacés » et ne pas boire de champagne

Empêtré dans des révélations en cascade sur ses dépenses fastueuses d’argent public, François de Rugy a
contre-attaqué ce vendredi. Mais certains de ses arguments sont contestés, notamment lorsqu’il affirme être « intolérant » aux crustacés pour se défendre face aux photos publiées dans la presse. D’anciens tweets du ministre en personne viennent contredire sa défense.

Selon le site d’information Mediapart, l’actuel ministre d’Etat aurait organisé une dizaine de dîners « entre amis » très fastueux, entre octobre 2017 et juin 2018 à l’Hôtel de Lassay lorsqu’il était président de l’Assemblée nationale. Le média a publié des photos de tables couvertes de homards et de bouteilles de vin estimées, pour certaines, à 500 euros.

Intolérant aux crustacés mais pêcheur de homards

Invité de BFMTV et RMC ce vendredi, le ministre de la Transition écologique s’est défendu en assurant que ces mets et breuvages luxueux n’étaient pas pour lui. Il assure n’avoir « jamais acheté une bouteille de vin de plus de 30 euros de toute (sa) vie ». Il a aussi expliqué qu’il ne mangeait pas de homard parce qu’il avait une « intolérance aux crustacés », comme son épouse Séverine de Rugy, et qu'il ne buvait pas de champagne parce que cela « lui donne mal à la tête ».

Or le journaliste de Loopsider David Perrotin a tweeté une dépêche AFP datant de 2017 (ici reprise sur le site du journal La Croix). Dans ce portrait de François de Rugy, on lit qu’il « aime la pêche en mer, notamment du homard », selon son entourage.

D’anciens tweets de Rugy exhumés

Un internaute a exhumé plusieurs tweets qui contredisent les arguments de François de Rugy. Le 24 octobre 2012, le député tweetait : « Nous sablons le champagne à l’Assemblée à la suite d’une décision du Conseil constitutionnel. » Rien ne prouve qu’il en a bu, mais cela n’a pas empêché de nombreuses railleries visant le ministre sur les réseaux sociaux.

Dans un autre tweet, le 3 août 2012, il décrit son menu de vacances : « lieu jaune, maquereau grillé le soir précédé d’une araignée », ce qui semble étonnant pour une personne qui se dit intolérante aux crustacés.

Les internautes s’en sont en tout cas donnés à cœur joie, en faisant remonter ces tweets et en les gratifiant de gifs de homards.

Retrouvez cet article sur 20minutes

Cette vidéo peut également vous intéresser :