Affaire Roman Protassevitch : Air France suspend le survol de l'espace aérien biélorusse

·1 min de lecture

Après le détournement d’un avion européen par la Biélorussie et l'arrestation de l'opposant Roman Protassevitch, l’Union européenne a appelé les États membres à suspendre leurs survols de l’espace aérien du pays. Une recommandation rapidement entendue par Air France et d'autres compagnies.

Les avions d’Air France ne survoleront plus l’espace aérien de la Biélorussie " jusqu'à nouvel ordre ", a indiqué la compagnie, dans la nuit de lundi à mardi. " Air France a pris connaissance des conclusions du Conseil européen et suspend en conséquence jusqu'à nouvel ordre le survol de l'espace aérien (bélarusse) par ses appareils. Les appareils déjà en route verront leur plan de vol modifié ", peut-on lire dans le communiqué publié.Cette décision constitue une réponse rapide à un appel lancé par l’Union européenne, lundi soir. Cette dernière enjoint les compagnies européennes à contourner l’espace aérien du pays afin de sanctionner le régime d’Alexandre Loukachenko, après l’arrestation de l’opposant biélorusse Roman Protassevitch. Au sein de l'UE comme ailleurs dans le monde, les critiques ont été unanimes. La présidente de la Commission européenne Ursula van der Leyen a condamné un " comportement scandaleux et illégal du régime biélorusse ". Une opinion partagée par Joe Biden.Un détournement en bonne et due formeDimanche, l'ancien rédacteur en chef de la chaîne Telegram Nexta se trouvait à bord d’un Boeing 747 de la compagnie Ryanair qui effectuait un trajet entre Athènes...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Irresponsabilité pénale : une loi de circonstance après l'affaire Halimi ?

Affaire Halimi : une proposition de loi sur l'irresponsabilité pénale adoptée par le Sénat

Bob Dylan fête ses 80 ans : ses 5 chansons les plus marquantes

Affaire Alexander Vinnik : les zones d’ombre du procès de "M. Bitcoin"

Dix ans après l'affaire DSK, les théoriciens du complot font profil bas

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles