Affaire Ramadan : des recherches sur une victime présumée ont été commandées sur le Darknet

David Di Giacomo, franceinfo

Dans l’affaire Tariq Ramadan, un mystérieux internaute a cherché à se procurer sur le Darknet des informations sur l’une des victimes présumées de l'islamologue suisse, a appris franceinfo de sources concordantes, confirmant une information du Parisien. Le Darknet est la partie cachée d'internet qui héberge de nombreuses activités illégales.

Un mystérieux internaute réclame à Haurus des renseignements sur la victime présumée

Christelle - c'est un pseudonyme - accuse Tariq Ramadan de l’avoir violée dans une chambre d’hôtel à Lyon, en 2008. Au début du mois de mars 2018, "Haurus", un policier de la DGSI (désormais mis en examen et écroué pour avoir monnayé des informations issues de fichiers de police), a fait des recherches sur Tariq Ramadan, puis sur Christelle, à la demande d’un internaute avec qui il a échangé à plusieurs reprises sur le Darknet. Sous le pseudonyme "bidule7575", ce mystérieux internaute a réclamé à Haurus, à la demande d'une autre personne, des renseignements au sujet de Christelle contre rémunération. Mais, selon "Haurus", cet internaute lui expliquera "s'être fait doubler", le commanditaire ayant obtenu les renseignements d'une autre manière. La transaction avec le policier n'est donc pas allée jusqu'au bout.

Selon nos informations, le policier avait réussi à trouver, via (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi