Affaire Quatennens : Manuel Bompard fait une mise au point après avoir relativisé la violence d’une gifle

© Chang Martin/Sipa

« J'essaie de faire la part des choses : une gifle n'est jamais acceptable mais une gifle n'est pas égale à un homme qui bat sa femme tous les jours », a déclaré Manuel Bompard  vendredi matin sur CNews. Le député La France insoumise (LFI) des Bouches-du-Rhône est revenu sur l’affaire concernant son collègue Adrien Quatennens. Ce dernier, député LFI du Nord, est visé par une enquête du parquet de Lille pour violences conjugales, après que Le Canard enchaîné a révélé l’existence d’une main courante déposée par son épouse.

La sortie de Manuel Bompard

Adrien Quatennens avait ensuite confirmé les faits, admettant notamment avoir donné une « gifle » à sa conjointe. Il avait annoncé se mettre en retrait  de sa fonction de coordinateur du parti. Ce scandale secoue en tout cas le parti d’extrême gauche. Si des membres de LFI ont pris leurs distances, d’autres ont préféré soutenir Adrien Quatennens. C’est le cas du président de LFI, Jean-Luc Mélenchon, qui a salué « le courage et la dignité » d’Adrien Quatennens  après l’annonce de son retrait.

Lire aussi - Comment l’affaire Adrien Quatennens ébranle La France insoumise

Manuel Bompard, lui, n’a « pas l’intention de commenter » les propos de Jean-Luc Mélenchon, qui ont provoqué de vives critiques. Mais le député est revenu, sur CNews, sur le geste d’Adrien Quatennens à l’encontre de sa femme, sans se douter qu’il allait créer une nouvelle polémique à son tour. « Une gifle n'est pas égale à un homme qui bat sa femme tous les jours », a...


Lire la suite sur LeJDD